FC Sparta Heestert

Depuis 2018, les vedettes des clubs KWS Houthulst et Sparta Heestert évoluent sur un gazon artificiel Profoot de Lano Sports. Non seulement tous les joueurs parlent d'un véritable soulagement, mais les clubs ont ainsi trouvé une réponse à de nombreux défis pratiques. Détail amusant : les deux équipes ont inauguré leur nouveau chapitre sportif en prenant part à un derby captivant.

Un entretien coûteux, un terrain inégal, des conflits concernant ce qu'ils appelaient le terrain « A » et une météo qui rendait régulièrement le terrain praticable : le gazon naturel n'est pas toujours l’idéal. Les deux clubs ouest-flamands le savent. Ils ont donc fait un choix radical : avec le gazon artificiel Profoot, ils ont opté pour une qualité durable.

La nouvelle « place to be » à Houthulst

Échevin des Sports à Houthulst depuis 24 ans, Erik Verbeure se déclare particulièrement satisfait des derniers développements : « Vieux de près de 100 ans, notre ancien terrain avait fait son temps. Lorsque nous avons reçu le feu vert pour construire un complexe de loisirs de 7,4 ha à un autre endroit, nous n’avons pas hésité : notre club de football a déménagé et nous avons fait installer un terrain artificiel. Le complexe est la nouvelle « place to be » à Houthulst. »

Les premiers entraînements sur le nouveau terrain ont eu lieu en décembre 2018. « Les joueurs se sont déclarés absolument ravis », ajoute Erik. « Le gazon artificiel présente une bonne élasticité et un aspect fantastique, tout en épargnant leurs articulations. C'est précisément pour ces raisons que nous avons choisi la formule Profoot MasterMax de Lano Sports. Les joueurs ont retrouvé le plaisir de jouer. De plus, avec cet investissement, une commune de notre taille montre qu'elle a signé pour la meilleure qualité. Le premier véritable test a été d'en faire voir de toutes les couleurs au club local rival, le SK Staden. »

Une renaissance pour le Sparta Heestert

Un peu plus au sud en Flandre occidentale, le Sparta Heestert a également misé sur le Profoot MasterMax. Et les voisins ont vu la différence : le Zwevegem Sport a dû s'incliner 3-1. « Avec ce projet, nous avons fait un grand pas en avant », explique Koen Ameye, président du Sparta Heestert. « Jadis, savoir qui pouvait utiliser le premier terrain était régulièrement un sujet de discussion. Désormais, nous exploitons au maximum toutes les heures disponibles, sans que le terrain ait à en souffrir. Nos 250 membres disputent leurs rencontres sur le terrain de Lano Sports du vendredi après-midi au dimanche soir. La différence est incontestable : à présent, lorsque les joueurs font une passe de 5 mètres, le ballon atteint directement sa cible. » (rires)