RSCA Training Center

RSC Anderlecht: gazon synthétique de pointe pour les (futures) stars du foot

 

Ils étaient prévus pour les jours de pluie ; leur confort de jeu en a décidé autrement. Les deux nouveaux terrains Profoot MXSi TLT Bionomic de Lano Sport régalent sept jours sur sept les joueurs du Royal Sporting Club d'Anderlecht. Un club mythique qui mise sur la qualité et la durabilité. 

Le RSC d'Anderlecht est entré dans la légende bien au-delà des frontières belges. Equipe de football la plus titrée de Belgique, « les Mauves » accrochent à aussi leur palmarès une série ininterrompue de 45 matches sans défaite à domicile en coupes d'Europe, 22 Souliers d'or, 5 trophées européens…
Pour préparer les prochaines générations et offrir un lieu d'entraînement de haut niveau à ses joueurs professionnels, le club a ouvert en 2011 un centre de formation et d'entraînement à Neerpede (commune d'Anderlecht). Début décembre, il y a inauguré deux terrains en gazon synthétique Profoot MXSi TLT Bionomic. D'une superficie de 8.362 m² et 2.700 m², ils complètent les cinq premiers terrains en gazon naturel.

« Ce qui se fait de mieux en 2016 »

« Au départ, ces deux terrains synthétiques étaient plutôt prévus pour les jours d'intempérie » explique Stéphane Boillat, responsable des infrastructures du RSC. « Mais vu leur qualité, nous les utilisons tous les jours. En matière de rebond et d'absorption des chocs notamment, c'est ce qui se fait de mieux de nos jours ! »

Le responsable technique du centre de formation est ravi de pouvoir compter sur un outil de travail de cette qualité. « Sa disponibilité permanente nous permet de laisser les autres terrains au repos les jours de pluie », ajoute le responsable des infrastructures. « C'est un investissement intéressant pour un club comme le RSC. »

Des critères stricts

Pour rédiger le cahier des charges, le RSC a travaillé avec l'université de Gand. Le rebond de la balle, notamment, devait correspondre aux normes de l'UEFA et de la FIFA. L'absorption des chocs était également un critère déterminant pour préserver le capital physique des (futurs) joueurs professionnels.

« Le côté écologique était aussi de première importance pour nous, notamment au niveau de la santé des joueurs » poursuit Stéphane Boillat. « Nous voulions éviter les risques liés à l'utilisation de caoutchouc ou d'autres matériaux synthétiques. Sur toutes les sociétés et produits envisagés, c'est le Bionomic, avec son remplissage biologique en chêne-liège, qui répondait le mieux à tous nos critères. »

Un partenariat qui dure

L'installation a bénéficié d'un temps clément et s'est terminée fin novembre, après un chantier de trois mois, des fondations aux bordures de finition, sans oublier l'intégration des systèmes d'éclairage. C'est la société belge Scheerlinck Sport qui a réalisé le chantier, sans difficulté particulière.

« Nous travaillons avec Lano Sports depuis 20 ans » indique François Jardinet, qui a géré le chantier d'installation pour Scheerlinck. « Lano fournit des produits de très bonne qualité, toujours dans les délais annoncés. C'est un partenariat qui dure ! »

« Le résultat final répond à 100% à nos attentes » conclut Stéphane Boillat. Reste à voir dans la longévité. On table sur une durée de vie en qualité 100% sur 10 ans… »