Retour au sommaire

À Vesoul, toute la commune joue sur du synthétique Lano Sports

2017-11-21

Le terrain en gazon artificiel du stade du Montmarin n’est pas utilisé exclusivement par le club local, l’A.S.C. Vesoul Nord. Il est également mis à la disposition de l’association sportive Portugais de Vesoul, des écoles secondaires voisines, ainsi que du club de sport de la police, qui viennent tous y frapper le ballon de temps à autre. Après avoir offert des années et des années de plaisir de jeu à ses utilisateurs, le terrain méritait de prendre sa retraite.

Pour les footballeurs de Vesoul, le gazon artificiel n’a rien du terrain inconnu. En 2015, un terrain d’entraînement ayant plus de 15 ans et faisant partie du stade René-Hologne avait déjà été équipé d’un tapis de gazon artificiel Lano Sports. Le terrain en gazon artificiel du stade du Montmarin datait déjà de 1997.

Un remplacement bien mérité

Le terrain en gazon artificiel du Montmarin est utilisé tout au long de l’année pour des entraînements, des matchs et des événements sportifs. Environ 300 élèves et 150 sportifs de clubs viennent régulièrement s’y adonner à leur passion.

Cette popularité n’est évidemment pas sans conséquence. Après environ 20 années de service, le terrain avait amplement mérité son remplacement. L’entreprise DHR Paysages a recommandé un nouveau terrain en Profoot MXSi TLT de Lano Sports. Et c’est d’une pierre deux coups pour la municipalité : en 2018, le stade René-Hologne recevra lui aussi un nouveau tapis de gazon artificiel.

Robuste et souple

Les travaux au Montmarin se sont achevés en septembre de cette année. DHR Paysages a démantelé l’ancien terrain, réégalisé le sol et installé le nouveau dispositif. Stéphane Boché, commercial de l’entreprise DHR : « Nous avons rempli de sable de quartz la couche synthétique de 60 mm en fibre de polyéthylène, ce qui permet d’assurer une assise optimale pour les fibres. Et pour encore améliorer la souplesse, nous avons également ajouté des billes de caoutchouc. Les poteaux des buts et les drapeaux des corners ont été remplacés par des exemplaires en aluminium. »

La question : repartir sur de l’artificiel ? Les avantages du gazon artificiel sont ressentis au propre comme au figuré. À l’inverse d’un vrai terrain en gazon, un terrain en gazon artificiel demande beaucoup moins d’entretien : il n’est plus nécessaire de tondre ni d’irriguer. De plus, le gazon artificiel permet de disposer d’un terrain praticable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, indépendamment des conditions climatiques.

Un résultat à l’avenant !

Depuis 2016 déjà, lorsque le maire, Alain Chrétien, a annoncé la bonne nouvelle du remplacement, l’impatience ne faisait que grimper. Et début octobre, enfin, on y était : sur son tout nouveau terrain, Vesoul Nord 2 l’emportait sur Champey-Saulnot. L’équipe locale a répondu aux attentes... par les pieds, en écrasant son adversaire sur un impressionnant score de 7-0.